Comment se passe une négociation salariale ?
Comment réussir la négociation de son salaire ?
Comment négocier un bon salaire durant un entretien d’embauche ?
Quelles sont vos prétentions salariales ?

Imaginez ce que vous pourriez faire si en changeant de job votre salaire augmentait de 10 %, 20 % ou même 30 %. Il est évident que ce genre d’augmentation ferait une différence dans votre quotidien.

Maintenant, revenez aux choses concrètes. Cet argent, ce gros salaire que vous voulez recevoir sur votre compte bancaire, il va falloir aller le chercher, il va falloir négocier.

Que ce passera-t’il si vous ne négociez pas votre salaire ? Je vous garantis que si vous ne négociez pas, les recruteurs vous proposeront le minimum que vous serez prêt à accepter.

Vous êtes en train de lire cet article, parce que vous êtes mal à l’aise avec l’idée d’aborder la question du salaire durant un entretien de recrutement. Vous l’avez compris, cela demande de la préparation.

L’objectif de cet article est de vous aider à aborder les négociations salariales que vous devrez mener avec le professionnalisme que cette tâche exige. Si vous voulez apprendre à « parler argent » sans complexe, si vous voulez maîtriser les bases d’une négociation salariale réussie, si vous voulez apprendre à augmenter votre valeur perçue sur le marché du travail, je vous invite à lire attentivement le contenu de cet article.

negocier salaire negociation salariale

Êtes-vous en position de négocier votre salaire ?

Bien sûr que oui ; vous êtes en position de négocier. C’est tellement vrai que vous devriez le faire systématiquement.

En vérité, un candidat qui ne discute pas son salaire n’inspire pas confiance. Il envoie au recruteur des messages assez étonnants, je dirais même louches :

  • « Je ne suis pas assez intelligent pour négocier. »
  • « Je suis dans les difficultés et prêt à travailler à n’importe quel prix. »
  • « Pour moi, l’argent n’est pas important, je veux juste travailler. »
  • « Je n’ai pas assez confiance en moi-même pour négocier. »
  • « Je mérite le salaire minimum. »
  • « Je tiens trop à cette offre d’emploi pour risquer de la perdre en négociant. »

Le fait de ne pas négocier peut se comprendre quand on vise un job qui demande peu de qualification. Mais à partir du moment où vous avez des diplômes et des compétences, vous devez absolument négocier. Vous devez négocier par principe et par amour propre.

Si un jour vous supposez qu’il n’y a pas de négociation salariale possible sur le poste que vous visez, je vous invite à vérifier si cette hypothèse est vraie.

L’intérêt de cette démarche est multiple.

Vous allez oser demander ce que vous voulez et peut-être l’obtenir. Pour réussir à faire des choses positives, il faut oser prendre des risques, il faut oser demander. Parfois cela demande beaucoup de courage, mais ça en vaut la peine.

Si votre demande est refusée, vous allez pouvoir récupérer des informations utiles pour la suite. Vous allez pouvoir demander quels sont les objectifs à réaliser pour atteindre le niveau de salaire que vous souhaitez obtenir. Vous allez aussi avoir la possibilité de fixer un calendrier pour préparer l’employeur à vous augmenter.

Vous allez pouvoir faire la démonstration de vos compétences en matière de négociation. Les personnes qui savent négocier possèdent un atout qu’un employeur saura apprécier. Si vous savez défendre vos intérêts, il est très probable que vous saurez défendre les bénéfices de votre employeur.

Prendre la simple décision de négocier ne suffira pas pour obtenir ce que vous voulez. Il va falloir faire certaines choses en amont pour être bien préparé et réussir. Voyons de quoi il s’agit.

negocier salaire negociation salariale

Pourquoi un employeur accepterait-il de négocier avec vous ?

Un employeur qui recrute recherche à améliorer son équipe en recrutant les meilleurs candidats disponibles. Pour y arriver, ils agissent comme des investisseurs professionnels à la recherche de placements rentables à court, moyen et long terme. Leur mission consiste à rassembler des informations fiables et concordantes sur tous les candidats possibles. Ces informations vont leur permettre de poser une réflexion et des arbitrages pour savoir s’il est raisonnable de faire une proposition d’embauche à tel ou tel autre candidat.

Pourquoi un employeur vous ferait-il une proposition d’embauche?

Un employeur vous fera une proposition d’embauche si vous réussissez à lui faire passer les messages suivants durant le processus de recrutement :

  • « Je suis largement capable de faire le travail nécessaire sur le poste à pourvoir. » Vous arriverez à faire passer ce message par la qualité de votre CV et la clarté de votre lettre de motivation. Votre aisance à communiquer sur votre métier et vos compétences durant l’entretien d’embauche confortera l’appréciation positive du recruteur.
  • « Ce sera vraiment sympa de travailler avec moi tous les jours durant les 5, 10, 15 prochaines années. » C’est votre comportement, et l’image que vous allez renvoyer durant l’entretien d’embauche qui permettra au recruteur d’évaluer si vous êtes capable de vous intégrer dans l’équipe en place.
  • « Vous êtes quelqu’un d’intelligent. » Durant l’entretien d’embauche, vous devez absolument donner au recruteur l’occasion de se sentir intelligent. Il vous sera reconnaissant pour cela.
  • Bonus : « J’ai déjà commencé à travaillé pour vous. » Utilisez l’entretien d’embauche pour montrer à l’employeur ce que vous savez faire. C’est le meilleur moyen de vous distinguer des autres candidats parce que personne ne fait ce genre de chose.

Si vous arrivez à faire passer les messages ci-dessus à chaque étape du processus de recrutement, il est très probable que vous recevrez une proposition d’embauche. Cela peut paraître surprenant, mais c’est aussi simple que ça.

negocier salaire negociation salariale

Comment préparer la négociation de votre salaire ?

Pour négocier et obtenir le salaire que vous visez, vous aller devoir rassembler certaines informations. Ce travail de préparation vous aidera à vous sentir suffisamment sur de vous pour négocier.

Exercice

Répondez aux questions suivantes pour rassembler les informations nécessaires à la construction de votre argumentaire de négociation.

  • Pourquoi le recruteur doit-il absolument me sélectionner pour le poste ? Vous devez avoir une excellente réponse à la question « Pourquoi vous et pas un autre ? » Cette question est l’une des plus importantes qu’un employeur peu vous poser durant un entretien de recrutement. La réponse que vous donnerez à cette question déterminera si vous obtiendrez ce que vous demandez ou non.
  • De quelles manières suis-je capable de dépasser les attentes de l’employeur ? Vous devez avoir une vision claire des attentes de l’employeur pour l’entretien d’embauche et le poste à pourvoir. Vous devez également réfléchir à comment faire pour satisfaire et surpasser ses attentes.
  • Quelle est ma limite basse de revenus ? Vous voulez travailler pour recevoir un salaire suffisant pour vous permettre de payer l’ensemble de vos frais : la constitution de votre épargne, paiement de vos impôts, remboursement de vos crédits, vos frais de logement, vos frais d’alimentation, vos frais d’habillement, vos frais de transport, vos frais de santé, les frais de scolarité de vos enfants, le financement de vos loisirs, le financement de vos vacances, etc.
  • Quel est le salaire normalement offert pour ce poste ? Le salaire que vous allez demander doit s’inscrire dans son contexte. Pour faire une demande qui est susceptible d’être acceptée, vous devez tenir compte des éléments suivants : le niveau de salaire que les autres candidats sont prêts à accepter, la taille de l’entreprise, le secteur d’activité, la région, la rareté de vos compétences, etc.
  • Qu’est-ce que je peux négocier à part le salaire ? Pour réussir la négociation de votre salaire, vous devez identifier l’ensemble des éléments du système de rémunération qu’offre l’employeur que vous ciblez. En plus du salaire de base vous devez savoir si vous pouvez bénéficier de : la mise en place d’une clause de forfait jours ou heure, l’attribution de primes individuelles et de primes collectives, l’octroie d’avantages en natures (logement, véhicule, vêtement, …), etc. 
  • Quelles sont les faiblesses de ma candidature ? En bon négociateur, le recruteur mettra en avant les faiblesses de votre candidature pour demander une baisse de vos prétentions. Vous devez préparer une réponse aux objections du recruteur sur : votre manque d’expérience, une longue période d’inactivité dans votre CV, un manque de clarté dans votre parcours, votre jeunesse, votre grand âge, etc.
  • Qu’est-ce que je peux négocier à part le salaire ? Pour réussir la négociation de votre salaire, vous devez identifier l’ensemble des éléments du système de rémunération qu’offre l’employeur que vous ciblez. En plus du salaire de base vous devez savoir si vous pouvez bénéficier de : la mise en place d’une clause de forfait jours ou heure, l’attribution de primes individuelles et de primes collectives, l’octroie d’avantages en natures (logement, véhicule, vêtement, …), etc.

Cet exercice vous permettra de trouver des arguments solides pour négocier votre salaire en étant sûr de ne ne pas demander n’importe quoi. Je vous recommande de le faire avec sérieux.

Conclusion

En matière de négociation, il y a toujours un gagnant et un perdant. L’expression « Gagnant-Gagnant » est une formule qui permet au perdant de la négociation de ne pas perdre la face.

Ceci étant dit, d’une manière générale retenez qu’il faut avoir la victoire modeste. Si quelqu’un se sent moins intelligent que vous, dans le pire des cas il vous détestera et fera en sorte de vous voir échouer (même si ce comportement est totalement irrationnel et mauvais sur le plan financier).

Vous voilà mieux armé pour réussir la négociation de votre salaire. Cela dit, cet article est régulièrement mis à jour avec les nouvelles questions des lecteurs. Si l’information que vous recherchez n’apparaît pas encore, cliquez ici pour me poser votre question. Je me ferai un plaisir de vous répondre.